Les deux fétiches de la haine du langage (celui auquel on jette la parole, celui qu'on forme à parler sans dire)